Menu du Site

Saint-Cirq-Lapopie

Le Village de Saint-Cirq-Lapopie.

De retour du Périgord, nous nous arrêtons à Saint-Cirq-Lapopie pour visiter ce village classé "Plus beau village de France". Perché sur une falaise surplombant un méandre du Lot, ce village était une vigie pour surveiller d'éventuels envahisseurs et c'était aussi une cité batelière.

Il était aussi connue pour ses tourneurs sur bois et comporte 13 monuments historiques.

Saint-Cirq-Lapopie date de l’époque médiévale. Dominées par l’église fortifiée, les maisons aux tuiles brunes et à colombage sont pittoresques et donnent beaucoup de charme à ce village.

Cette cité médiévale qui fut partagée au Moyen-âge entre plusieurs dynasties féodales, dont les familles Lapopie, Gourdon et Cardaillac.

Il en résulte plusieurs châteaux et maisons qui constituaient le fort seigneurial du village.

Les vestiges des portes fortifiées de la cité font partie de l’héritage et du patrimoine bâti entre les XIIIe et XVIe siècles, que l’on peut contempler autour du village.

Au détour des ruelles du village, on peut encore admirer les arcades des échoppes des tourneurs sur bois, symbole de la vie économique de l’époque.

Le chemin de halage sur le Lot dévoile l’activité batelière qui fut, là aussi, un des atouts majeurs de la vie marchande du village.

L’église gothique de Saint Cirq Lapopie, édifiée en 1522, a conservé les vestiges de l’ancienne église paroissiale romane qui s’y trouvait.

On peut encore y admirer les décors sculptés et les peintures murales datant du XIIIème siècle.

Ce village, très apprécié des artistes depuis plusieurs années, compte de nombreuses galeries d'art ainsi que des ateliers des peintes et des sculpteurs.

Dès le début du XXème siècle, le village a attiré des artistes, des galeristes parisiens et à partir de 1950, de nombreux artistes du mouvement surréaliste.

En quête d’inspiration, les artistes ont trouvé ici une terre bénie pour laisser libre cours à leur imagination. Est-ce à cause de ces dégradés de bruns ? De l’harmonie des volumes ? De ce point de vue exceptionnel sur la vallée du Lot ? Toujours est-il que peintres, poètes et écrivains n’ont eu de cesse de venir ici tremper plumes et pinceaux.

Les nombreuses galeries et ateliers qui ont pris possession de ses vieilles pierres en témoignent. On perçoit encore nettement cette dimension artistique en découvrant le parcours d’art contemporain, sans oublier la résidence internationale d’artistes installée dans la Maison Daura.

Le poète et écrivain André Breton fut celui qui fit connaître Saint-Cirq-Lapopie. À propos de ce village où il s’installa à demeure, il déclara : J’ai cessé de me désirer ailleurs…

(pour rédiger cet article, je me suis inspiré des textes extraits du site "tourisme-lot.com" et "saintcirqlapopie.fr")

 

Ce village est vraiment pittoresque, magnifique et malgré le froid glacial, nous avons eu plaisir à le découvrir, parcourant les ruelles, visitant l'église. Mais encore une fois, nous sommes en janvier et nous ne trouverons pas un restaurant ouvert pour déjeuner, toutes les boutiques sont closes et les rues sont désertes. L'ambiance estivale doit être tout autre !

De notre périple en Dordogne, vous pouvez lire les articles sur "Les jardins suspendus de Marqueyssac" ainsi que "Le Château médiéval de Castelnaud-la-Chapelle"

error: Ce contenu est protégè !
0 Shares
Partagez
WhatsApp
Pin
Tweet
E-mail