Menu du Site

Norvège – Les Fjords du Nord-Ouest

Bergen et les fjords du Nord-Ouest.

Route pour Måløy.

Route Alesund Maloy.

Nous quittons Ålesund et redescendons vers Bergen. Ålesund aura été notre ville la plus septentrionale de notre parcours norvégien.

Le temps est aux averses et le soleil pointe de temps en temps le bout de son nez. Nous commençons par une traversée du fjord en ferry en le prenant à Solavågen. Le soleil essaie de percer les nuages qui déversent de la pluie et les paysages sont superbes.

Arrivés à Måløy nous trouvons une cabane avec vue sur la mer dans un petit camping.  Après installation, nous partons visiter le phare de Kråkenus.

Le vent souffle de folie. Nous sommes maintenant en bordure de la mer du Nord et plus aucun relief ne nous protège. Les vagues sont énormes et déferlent sur les plages, se fracassent sur les rochers. Difficile de tenir debout au niveau du phare. Au niveau de la plage de Refviksanden, le vent rabat les vagues et sur les hauteurs les éoliennes tournent dans le hurlement du vent.

C'est notre troisième voyage en Norvège. Vous pouvez visiter l'article sur les Îles Lofoten ainsi que celui sur la centrale de Vemork.

Ferry à Solavagen. Le soleil, les nuages, la pluie.

Route pour Vikøyri.

Notre route de Maloye.

Nous partons de Måløy en ferry. Passage sous le pont en S puis route avec tunnels jusqu'à Svelden. Juste après Førde, nous irons voir une superbe cascade, Huldefossen.

Les paysages ont bien changé, nous sommes loin des fjords et le relief est plus doux, peu ou pas de falaises vertigineuses.

La cascade de likholefossen dans un paysage beaucoup plus alpin. Une eau limpide se précipite dans cet étroit passage avec fracas.

Nous continuons à prendre de l'altitude et arrivons au lac Nystolsvatnet pris dans les glace, nous sommes mi-juin !

Encore une journée avec des paysages sublimes grâce au soleil généreux de retour.

Nous atteignons le col de Gaularfjellsvegen à 750 m d'altitude. Un point de vue a été aménagé de façon très futuriste, à la "norvégienne"

Ces gradins permettent d'avoir une vue sur le paysage sublime de la vallée suivante. Des toilettes sont aménagée dans l'un d'eux.

Une route en lacet en descend, cet notre itinéraire.

Nous sommes revenus dans le fjord de Sognefjord, le plus long du pays. Nous le traverserons en ferry pour arriver à Vangsnes et poursuivre jusqu'à Vikøyri où nous trouverons une cabane.

L'eau du fjord est particulièrement limpide et en la gouttant je m'aperçois quelle est douce. Le fjord est tellement long et les très nombreuses rivières qui s'y jettent la rendent complètement douce.

A Vikøyri nous trouverons une cabane un peu trop luxueuse à notre gout mais nous n'avons guère le choix, beaucoup de touriste et peu d'offre.

Route pour Eidfjord.

Notre trajet de Vikøyri à Eidfjord.

Un ciel sans aucun nuage, il y avait bien longtemps que nous n'en n'avions pas eu ! Nous quittons Vikøyri sous le soleil et profitons pour visiter une vieille église en bois ainsi qu'une en pierre. Les droits d'entrée sont assez élevés, 8€ à chaque fois et nous ne rentrerons pas à l'intérieur. Toujours sur les hauteurs de Vikøyri, une ancienne ferme avec le grenier à grain.

Vikoyri, un ciel sans nuage !

Ulvik.

Entre Vikøyri et Ulvik, une jolie vallée alpine. Une fois arrivés à Ulvik, nous mangeons un sandwich sur le bord du fjord puis visitons l'église.

Elle dénote de celles que nous voyons habituellement car elle est très décorée, pas du tout sobre et austère comme celles que nous avons visitées précédemment. Nous continuons notre route.

Eidfjord.

Arrivés à Eidfjord, nous trouvons une chambre dans un petit camping de la ville. Puis nous repartons nous balader en profitant du beau temps.

Nous allons voir l'ancienne ferme de Kjeåsen sur les hauteurs d'hardangerfjord. Nous y accédons par un étroit et très long tunnel qui a servi pour la construction d'une centrale hydroélectrique dans la montagne. Le dénivelé au niveau de ce tunnel est de plus de 250 m pour aboutir à plus de 600 m d'altitude au niveau de la ferme.

De la prairie de la ferme, nous avons une vue superbe sur le fjord. Nous avions prévu de faire cette visite par une randonnée, mais le temps nous a manqué.

De retour à Eidfjord, nous allons dans le seul bar ouvert pour déguster une bonne bière au soleil (entrecoupé d'un grain !)

Route pour Bergen.

Port de Bergen.

Au départ d'Eidfjord, nous empruntons une série de tunnels et le viaduc d'Hardangerbrua. Surpris par la présence d'un rond-point dans le premier tunnel car la route permet aussi de continuer sur la même rive du fjord. Nous prendrons le tunnel qui mène au viaduc que nous traversons et rentrons dans un autre tunnel et là encore un rond-point permet soit d'aller en direction de Bergen, soit vers Ulvik. Le second tunnel en direction de Bergen fait plus de 8 km !

La traversée du viaduc n'est pas gratuite. Des caméras enregistrent les plaques du véhicule et nous recevrons la facture via l'agence de location.

Heureusement que nous avons bien profiter du beau temps la veille, car aujourd'hui c'est pluie, pluie, pluie !

Notre trajet d'Eidjord à Bergen.

Journée entière de pluie pour notre retour à Bergen. Une fois arrivés, nous déposons nos bagages à l'hôtel et allons rendre la voiture.

Puis de retour en centre ville, nous en profitons pour nous balader un peu et faire quelques achats.

Finalement la pluie aura raison de nos déambulations et nous atterrissons dans un bar du port dans le quartier de Bryggen. Il n'y a pas vraiment foule. En ressortant il ne pleut plus et nous reprenons notre balade. Il est presque 23 heures lorsque le ciel se découvre et le soleil prêt à se coucher illumine la ville avec une lumière incroyable accompagnée d'un arc-en-ciel. Surprenant, on a l'impression que la ville est en feu.

Nous voici au terme de notre périple norvégien. Les gens que nous avons rencontrés étaient tous d'une gentillesse et bienveillance qui nous manquerons de retour en France. Ici on respecte les règles et la vie nous semble bien plus simple. Les voitures s’arrêtent dès que vous êtes au niveau d'un passage piéton, les magasins ne rentrent pas leurs articles car personne ne pense à les voler, les automobilistes ne roulent pas au-delà de la limite autorisée car l'amende est vraiment dissuasive.

Mais les norvégiens sont peu nombreux, 5 millions d'habitants, et c'est certainement plus facile à gérer. De plus le pays produit du pétrole, du gaz, l'industrie de la pêche est très importante, exploitation des forêts et on voit bien que c'est un pays prospère. Le niveau de vie est élevé et se sont des vacances relativement onéreuses.

Nous aurons eu beaucoup de mauvais temps durant notre périple et même si cela n'est pas vraiment surprenant à ces latitudes et à cette période, les paysages sous le soleil sont vraiment plus beaux !

La région des fjords autour de Bergen est vraiment magnifique avec des paysages uniques de vallées glacières, de falaises vertigineuses et une multitudes des cascades et de lacs.

Les hôtels étant onéreux, nous avons choisit de camper quand la météo le permettait ou de loger dans des cabanes de camping, ce qui est un bon compromis. Les campings sont très propres, bien organisés, agencés. Les cabanes comportent un petit coin cuisine mais pas forcement de quoi faire la vaisselle, il faut aller dans les parties communes. Généralement il y a 4 couchages par cabane.

error: Ce contenu est protégè !
0 Shares
Partagez
WhatsApp
Pin
Tweet
E-mail