Arizona et Utah – Monument Valley

Monument Valley.

On distingue au loin le plateau ayant la même altitude que le sommet de ces monolithes.

Monument Valley se situé à la frontière entre l'Arizona et l'Utah.

Il est remarquable par ses formations géomorphologiques composées notamment de mesas et buttes-témoins.

Le site fait partie d'une réserve des Navajos et du plateau du Colorado. Les Navajos nomment l'endroit Tsé Bii' Ndzisgaii, signifiant « la vallée des rocs ». C'est un parc privé géré par les Navajos. (Wikipédia)

La région de Monument Valley appartient au plateau du Colorado.

Le paysage est typique des structures aclinales : un plateau érodé où ne subsistent que des buttes-témoin (photo ci-contre). Les couleurs vives de la roche (du grès massif) viennent de l'oxyde de fer et de manganèse. Les buttes, dénommées inselbergs, sont constituées de trois strates principales :

    • schiste Organ Rock en bas,
    • grès De Chelly au milieu,
    • schiste Moenkopi et limon Shinarump en haut. (Wikipédia)

Même si ces roches ont une couleur très proche, elles sont de nature différente ce qui explique leur comportement différent face aux phénomènes d'érosion.

Dès notre arrivée, nous sommes en admiration devant cette merveille.
J'ai troqué le lasso contre l'appareil photo !

Monument Valley connaît un climat désertique avec des hivers froids et des étés chauds.

Ces derniers sont toutefois tempérés par l'altitude de la région : alors que la température excède 32 °C durant 54 jours en moyenne par an, elle dépasse rarement 38 °C sur les hauteurs.

Les nuits sont fraîches, avec des températures qui chutent rapidement après le crépuscule. L'hiver, malgré le froid, les températures restent généralement positives en journée et descendent rarement en dessous de 18 °C. De minces précipitations neigeuses sont possibles mais elles fondent généralement en un jour ou deux. (Wikipédia)

Nous n'aurons pas trop chaud, en octobre les températures sont clémentes ce qui nous permet de visiter les sites sans souffrir de la chaleur.

Nous arrivons en début d'après-midi sur le site et nous le parcourrons d'abord en voiture puis à pied en faisant une jolie balade au milieu de ces monolithes de pierre.

Peu de touristes en cette fin du mois d'octobre, la température est assez clémente, pas du tout excessive comme on pourrait s'y attendre en plein désert.

On distingue au loin le plateau ayant la même altitude que le sommet de ces monolithes.
L'ambiance des westerns de notre enfance.

Le film La Chevauchée fantastique de John Ford (1939), avec John Wayne, contribua à rendre le site populaire. Le réalisateur utilisa le paysage dans d'autres westerns tels que La Charge héroïque (1949) et La Prisonnière du désert (1959). Il existe un point de vue baptisé John Ford Point. (Wikipédia)

Je me souviens de ces films où j'étais bien souvent du coté des apaches car ils se faisaient tous tuer par les cow-boys arrogants, leur tipi brûlés ... Déjà un peu à contre-sens.

.De 1945 à 1967, des mines ont été exploitées dans la partie sud de la région, pour extraire le minerai d'uranium découvert en 1942 de façon dispersée dans la formation de Chinle. Du vanadium et du cuivre lui sont associés dans certains des gisements.

La première mine exploitée de manière industrielle a été ouverte en 1948. L'exploitation minière s'est totalement arrêtée dans le district de Monument Valley en 1969, après avoir produit 3 900 tonnes d'oxyde d'uranium, plus que ce qui a été produit dans tout autre district minier d'Arizona.(Wikipédia)

Nous visiterons aussi d'anciens sites habités par les Pueblos au 13ème siècle, Les ruines de Betatakin.

De nos jours, Monument Valley se visite en voiture.

Les visiteurs déambulent dans un chemin caillouteux avec leur propre véhicule, pourvu que le bas-de-caisse soit suffisamment haut, ou avec des guides amérindiens.

En effet, ce parc se trouve dans la réserve des Navajos, ce sont eux qui récoltent les droits d'entrée (non-inclus dans le pass des parcs nationaux américains). Il est préférable d'effectuer la visite de ce site remarquable avec un guide Navajo, qui permet l'accès à des zones interdites aux visiteurs non accompagnés.

Il est également possible de visiter ce site à cheval avec un guide amérindien.(Wikipédia)

Nous ferons nous aussi la visite en voiture (un 4X4 Jeep) puis, en bons français, nous irons faire une balade aux pieds de ces monolithes pour bien nous imprégner de la magie du lieu. Aller voir de plus près la nature de la roche, découvrir les failles qui la font fendre, la partie érodées par le vent...

Nous trouverons un hôtel à Mexican Hat. Le lendemain, nous visitons God Valley et Goosenecks State Park et les méandres de la San Juan River.