Menu du Site

Pérouges

Blason de Pérouges.
Une foi, une loi, un roi

Le village de Pérouges.

Le village médiéval de Pérouges a été classé plus beau village de France. Il a été édifié sur le mamelon de la Côtière et domine la plaine alluviale du Rhône environnante. Il est situé dans le département de l'Ain en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Cette ancienne cité de tisserands était protégée par une double enceinte de remparts disparue au XVIIIe siècle. C'est un village typique de la Côtière de Dombes.

Situé sur la voix Lyon Genève, le village était très prospère et le commerce très actif par des marchés où se retrouvaient marchands d’étoffes, tanneurs, cordonniers, merciers, serruriers, chaudronniers et autres artisans.

Nous pénétrons dans la cité médiévale par la "Porte d'en Haut" qui date du XIIe siècle.

Maison Escoffier

L'église Sainte-Marie-Madeleine est une église fortifiée. Construite au XVe siècle, elle partage les murs d'enceinte de la cité médiévale et est considérée comme une église-forteresse.

Trois de ses murs étaient aveugles et participaient à la défense du bourg. Le bas-côté gauche accueille un chemin de ronde en son sommet. A l'intérieur, les murs sont bruts à pierre apparentes.

La décoration est très sobre. Malgré le style gothique, les piliers sont très épais et l'ensemble ne parait pas très aérien. Elle donne l'impression d'inachevé.

En pénétrant dans ce village médiéval par la porte d'En Haut, nous débouchons sur la place du Tilleul (ou Place de la Halle). Le tilleul qui y est planté est bicentenaire, symbole de paix, il a été planté juste après la révolution. Et pour préserver cet ancêtre, plusieurs poteaux ont été placés pour soutenir ses branches.

Tout autour de cette place, se trouvent de très belles maisons à colombages et encorbellement. On y trouve l'Ostellerie du Vieux Pérouges du XIIIe siècle, mais aussi d'autres bâtiments abritant commerces et artisanat.

Les commerces et boutiques des artisans sont toutes fermées mais nous pourrons nous restaurer à l'Ostellerie où nous dégusterons une tarte au sucre en dessert.

Les rues et ruelles de Pérouges sont pavées de galets. Ce n'est pas ce qu'il y a de plus praticable, donc attention mesdames à ne pas venir en talons hauts ! Les galets sont omniprésents dans la construction des rues mais aussi des murs des maisons associés à la brique. On retrouve aussi le grès de la pierre dorée régionale dans les constructions.

C'est un village habité et donc vivant. Juste après être entré par la Porte d'En Haut, nous remarquons l'école avec les enfants dans la classe qui donne sur la ruelle.

Pérouges était une des villes fortes du puissant duché de Savoie dont on retrouve le blason disséminé dans les ruelles.

Le style renaissance au niveau des fenêtres des maisons est ce qui saute aux yeux dès les premiers instants de notre visite. Nous sommes bien dans un village médiéval.

Nous passons la matinée à déambuler dans les ruelles, à explorer chaque recoin puis nous allons déjeuner à l'Ostellerie, seul restaurant ouvert en ce début mars et nous y retrouvons les quelques touristes rencontrés.

Nous ne manquerons pas de déguster la tarte au sucre, spécialité de la région des Dombes et de Pérouges.

De sa situation à proximité des axes commerciaux entre Lyon et Genève, le commerce a enrichit cette ville. L'agriculture et le tissage du lin étaient aussi des moteurs de l'économie locale.

Maison Escoffier

Nous repartirons en fin d'après-midi de Pérouges enchantés de nos visites et balades dans ses ruelles.

Le titre de plus beau village de France n'est vraiment pas usurpé et j'imagine qu'en saison estivale les rues doivent être bondées de touristes et les boutiques ouvertes ainsi que les artisans doivent apporter beaucoup d'animations.

 

De notre séjour à Lyon et sa région, vous pouvez consulter l'article sur le Vieux Lyon ainsi que celui sur le quartier Confluence.

error: Ce contenu est protégè ! This content is protected! ¡Este contenido está protegido!
8 Partages
Partagez
WhatsApp
Enregistrer8
Tweetez
Email