Bodie, ville fantôme en Californie.

Bodie, la ruée vers l'or de l'ouest américain.

Bodie, ville fantôme en Californie.

En 2016, lors d’un voyage en Californie, nous visitons la ville fantôme de Bodie. Ici, il s’agit d’or, ce métal précieux qui fait tourner les têtes, apporte en peu de temps la fortune et les convoitises de tous.

C’est en 1859 que W.S. Bodey découvrit de l’or dans la Sierra Nevada en ce lieu perché à 2 550 m d’altitude, en plein désert, et y fondit un petit camp minier.

En 1876, on découvrit un filon exploitable et ce petit camp minier se changea en une ville que l’on nomma Bodie.

En 1880, la ville compte 10 000 habitants, c’est l’époque de la ruée vers l’or en Californie. Elle offre à la population toutes les commodités d’une grand ville, la seconde de Californie, avec banques (Wells Fargo), chemin de fer, plusieurs journaux et même une église qui restera longtemps sans prêtre car aucun ne voulait venir dans cette ville dépravée, et bien sur une prison ! Environ 2 000 bâtiments la composent.

Il y avait aussi un quartier chinois avec temple taoïste et fumeries d’opium.

A son apogée 75 saloons se répartissaient sur la rue principale et les assassinats, hold-ups, fusillades, bagarres étaient des plus courant (d’où l’absence de curé !).

Deux incendies la détruisirent et de nos jours seuls 5% des bâtiments persistent.

Cette ville a innové en construisant une centrale hydroélectrique sur la rivière Green Creek, distante d’une vingtaine de kilomètres.

Cette électricité faisait fonctionner les vingt marteaux de battage de l’usine et constituait une première dans le transport de l’énergie électrique.

Le déclin de la ville commence à la fin de 1880 quand d’autres sites sont découverts, une bonne partie des ouvriers déménageant vers ces nouveaux eldorados.

Bien que considérablement réduite en superficie, Bodie garda des résidents pendant une grande partie du vingtième siècle, même après un incendie qui ravagea le centre-ville en 1932.

Bodie est dorénavant une authentique ville fantôme d'Amérique de l'Ouest, elle a été nommée National Historic Landmark en 1961.

Aujourd'hui, Bodie est préservée dans un état de délabrement arrêté. Seulement une petite partie de la ville a survécu.

Les visiteurs peuvent arpenter des rues vides qui ont déjà connu une population de presque 10 000 personnes.

L'intérieur des bâtiments est laissé tel que lors de son abandon.

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.
More information on Akismet and GDPR.