Menu du Site

Carcassonne.

La Cité Médiévale de Carcassonne.

La Cité Médiévale.

Nous retournons et visitons cette belle citadelle médiévale de Carcassonne. Nous étions déjà venu il y a quelques années et nous redécouvrons cet illustre édifice.

Un hôtel réservé au pied des remparts et c'est parti pour visiter la cité médiévale et le château comtal.

Cette cité médiévale fortifiée, dont les origines remontent à la période gallo-romaine, doit sa renommée à sa double enceinte, atteignant près de 3 km de longueur et comportant cinquante-deux tours, qui domine la vallée de l'Aude.

La Cité comprend également le château comtal et a basilique Saint-Nazaire.

En 1997, la cité est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO (source wikipédia)

Sauvée de la destruction par l'action et la ténacité de l'archéologue Jean-Pierre Cros-Mayrevieille, les ruines servaient de carrière pour la construction.

Puis restaurée au XIXe siècle de manière parfois controversée sous la direction de Viollet-le-Duc puis de Boeswillwald.

Carcassonne est située sur la rive droite de l'Aude et se trouve entre la Montagne noire et les Pyrénées sur une axe qui relie l'océan Atlantique et la Méditerranée. Dans ce couloir, le vent peut être très présent et quand il vient des Pyrénées, les températures sont glaciales !

Nous en ferons l'âpre expérience !

La Porte Narbonnaise.

La cité de Carcassonne a été un site protohistorique, une cité gallo-romaine, une place forte wisighote, un comté, vicomté et finalement une sénéchaussée royale. Au niveau des remparts, notamment de certaines tours, on peut voir l'empilement historique des constructions bien que de grandes parties soient détruites.

L'enceinte est ouverte sur l'extérieur par quatre portes. La porte Narbonnaise par laquelle on accède au château Comtal.

Lors de notre arrivée en fin d'après-midi, nous déambulerons dans la cité, visitant les remparts à leur pied puis la cité médiévale elle-même à la recherche d'un restaurant.

Le lendemain, nous partons de bonne heure de notre hôtel pour la visite du château et des remparts.

La Porte Saint-Nazairre.

La porte Saint-Nazaire donne sur le sud et la tour associée servait à défendre la la cathédrale Saint-Nazaire.

Nous visiterons cet édifice le jour de notre arrivée ainsi que le lendemain.

Nous sommes au mois de janvier et constatons que peu d'établissements sont ouverts. C'est une période très creuse, après les fêtes de fin d'année et les commerçants en profite pour prendre un peu de repos.

La Porte de l'Aude.

C'est par cette porte que nous pénétrons dans la cité car notre hôtel est très proche. Une première visite en marchant entre les deux rangées de remparts et nous pénétrons dans la cité.

A notre arrivée au pied de cette porte, nous remarquons ces cercles concentriques absents lors de notre précédente visite. C'est l'œuvre éphémère de l'artiste Felice Varini pour les 20 ans d'inscription du site au patrimoine de l'UNESCO. Au départ ce sont des bandes jaunes qui sont collées sur les murs par l'artiste, bien qu'éphémères, une fois décollées deux ans après, leurs traces persistent et n'en finissent pas de susciter la polémique. L'administrateur de la cité précise que le monument n'a pas été dégradé, seul les mousses et lichens ont été décolés avec les bandes laissant à leur place une pierre plus claire. Moi j'aime assez alors que Ludo déteste !

Enfin, il y a la porte du Bourg ou de Rodez assez discrète percée directement dans les remparts.

Le Château Comtal.

Nous débutons notre visite par le château des comtes de Trencavel. Ce château en forme de L comporte une chapelle et servira de forteresse à l'intérieur de la cité. Neuf tours dont deux d'époque wisigothe ornent le château et son enceinte.

Nous parcourons les pièces de ce château et de nombreuses statues, mascaroni, calvaires sont exposés et mis en valeur.

Après la visite du château, nous continuons par celle des remparts. Malgré le froid glacial et le vent, nous progressons sur les chemins de ronde à la découverte de cet édifice somptueux.

C'est un rêve d'enfant, château médiéval avec tours de guet, meurtrières, passages secrets, souterrains, pont levis... Mais, hélas, les simples visiteurs que nous sommes devons nous contenter de pièces ouvertes, accessibles au plus grand nombre.

Cette visite nous laissera rêveurs, la magie de ces vieilles pierres, le peu de touriste (mois de janvier et crise COVID) et le temps magnifique bien que glacial !

Nous irons déjeuner dans un restaurant, un repas plus "light" que le diner de la veille ! Le cassoulet est excellent mais ce midi, une salade aux gésiers sera plus digeste.

La Cité Médiévale.

Les remparts.

Nous repartons le lendemain pour poursuivre notre escapade vers le pays périgourdin. Nous avons bien choisi notre semaine de villégiature car le soleil règne sur le sud-ouest de la France.

error: Ce contenu est protégè !
3 Shares
Partagez
WhatsApp
Pin3
Tweet
E-mail