Arizona et Utah – Parcs nationaux du Colorado.

Arrivée en Arizona et l'Utah.

La culture américaine dès le premier jour. Rassemblement de Bikers.

En octobre 2011, nous parons à la découverte des parcs nationaux américains. Nous atterrissons à Phénix en fin de journée et rejoignons l'hôtel que nous avons réservé. Dîner dans un restaurant puis balade dans un quartier bien animé.

Puis le lendemain nous partons directement vers le nord pour visiter en premier Météor Crater.

Météor Crater.

Meteor Crater est un cratère d'impact situé environ 60 km à l'est de Flagstaff, en Arizona. Il est aussi appelé cratère Barringer, en souvenir de l'ingénieur des mines Daniel Moreau Barringer qui acheta le site en 1903. Il avait antérieurement été nommé cratère Canyon Diablo, nom qui est resté celui de la météorite à l'origine du cratère.

Le cratère s'est formé il y a environ 50 000 ans alors que le climat du plateau du Colorado était plus frais et plus humide qu'aujourd'hui.

Le cratère, en forme de bol, mesure entre 1 200 et 1 400 mètres de diamètre, et sa profondeur est de 190 mètres.

Il s'est formé il y a environ 50 000 ans, à la suite de l'impact d'une météorite d'environ 50 mètres de diamètre et d'une masse de 300 000 tonnes. La majeure partie de la météorite s'est vaporisée ou dispersée mais on dispose d'environ 30 tonnes de fragments, principalement composés de fer et de nickel, les composants usuels du fer météorique.

L'objet qui est à l'origine de la formation du cratère était une météorite ferreuse riche en fer et en nickel d'un diamètre d'environ 50 mètres. Sa vitesse est estimée à 12,8 Km/s avec un angle de percussion de 80°. La collision a dégagé une énergie considérable, équivalente à celle d'une explosion thermonucléaire environ 1000 fois plus puissante que celle de la bombe d'Hiroshima.

À cette époque, la région était recouverte par une végétation de savane ouverte et peuplée de mammouths laineux, de paresseux terrestres géants et de camélidés. En revanche, les êtres humains ne peuplaient probablement pas encore la région. (Wikipédia)

C'est la première fois que je vois un cratère d'impact de météorite et c'est vraiment impressionnant. On a du mal à imaginer la catastrophe que cela a du être, l'énergie dégagée qui a pulvérisé le sol et la roche.

Paysage d'Arizona avec ces cactus et plantes adaptées aux zones désertiques

Nous poursuivons notre route et trouverons un hôtel pour la nuit à Flagstaff, jolie petite ville à 2 200 m d'altitude. Nous sommes dans l’Amérique profonde, loin du tumulte des grandes métropoles.

Nous croisons la mythique route 66 qui passe par Flagstaff, nous la retrouverons tout au long de notre parcours.

Grand Canyon

On peut apercevoir le fleuve Colorado dans le fond.

En route pour le Grand Canyon! Nous sommes étonnés par l'organisation sans faille des parcs nationaux américains.

Ici une route serpente le long de la crête et des navettes permettent de se rendre aux différents point de vu.

On en descend, on prend le temps de faire des photos, de marcher un peu et même de rejoindre un autre arrêt pour reprendre une navette et poursuivre la visite.

Les dimensions du Grand Canyon sont gigantesques. Il s'étend sur environ 450 km de long entre le lac Powell et le lac Mead, dont 350 km sont situés dans le parc national.

Sa profondeur moyenne est de 1 300 mètres, avec un maximum de plus de 1 600 mètres. Sa largeur varie de 5,5 km à 30 km.

Le Grand Canyon n'est ni le plus profond, ni le plus imposant des canyons terrestres. Le site est cependant remarquable pour les points de vue offerts aux visiteurs et pour les couches géologiques qui apparaissent sur les versants du canyon, bien connus des géologues.

Les strates racontent l'histoire du continent nord-américain. D'autre part, l'endroit est le résultat spectaculaire du travail de l'érosion, notamment celle du fleuve Colorado qui coule en contrebas. (Wikipédia)

Le Grand Canyon au coucher de soleil.

Nous resterons jusqu'au coucher du soleil pour profiter de cette lumière qui embrase tout le Canyon.

Nous rejoindrons le "Visitor Center" par une des dernières navettes là où est garée notre véhicule.

Le visitor center est le point de départ des excursions dans le Grand Canyon, de nombreux rangers donnent les informations nécessaires, recommandations et mise en garde sur les dangers de ce site. Des cartes sont à disposition pour organiser une randonnée.

Le Grand Canyon a été sculpté par la force du fleuve Colorado, qui prend sa source dans les Montagnes Rocheuses et se jette dans le Golfe de Californie après avoir parcouru 2 333 km.

En contrebas de Yavapai Point, le lit du fleuve se trouve à 750 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Le débit moyen du fleuve est de 650 m3/s ; Cependant, lors des périodes de crue, il peut augmenter de manière significative. Avant la construction des barrages, le débit pouvait atteindre 2 300 m3/s.

Une centaine de rapides se trouvent au fond du canyon. Plusieurs affluents se jettent dans le Colorado : Kanab Creek, Havasu Creek avec les chutes d'Havasu, Little Colorado et Paria River. Beaucoup de cours d'eau sont temporaires et dépendent des précipitations et de la saison.(Wikipédia)

Le fleuve Colorado en fond de canyon
Immensité du Grand Canyon.

Le lendemain, nous ferons une grande balade et descendrons assez bas vers le lit du Colorado.

Mais cette balade est trop longue pour le temps que nous pouvons y consacrer et j'aurais le regret de ne pas être allé tout en bas pour voir les plus anciennes roches de la Terre mise à nue par le fleuve. La base des continents mise à nue par l'érosion du fleuve Colorado.

Il faut consacrer deux journées entières à cette descente en emportant des vivres et en prévoyant un bivouac. Le dénivelé est impressionnant même pour notre petite balade (1 000 m) et la remontée sera sportive.

Le Grand Canyon présente des roches dont certaines sont âgées d'1,7 milliard d'années au fond des gorges.

On estime à environ un millier le nombre de grottes et de cavernes dans le Grand Canyon ; seules 335 ont été reconnues.

La plupart d'entre elles se trouvent dans les formations géologiques de Redwall et de Muav.

Certaines sont très fréquentées par les touristes, comme celle des Domes à Horseshoe Mesa, qui sont attirés par les spéléothèmes (stalactites, stalagmites, etc.).(Wikipédia)

Immensité du Grand Canyon.
Immensité du Grand Canyon.

355 espèces d'oiseaux, 89 de mammifères, 47 de reptiles, 9 d'amphibiens, 17 de poissons, ainsi que des milliers d'espèces d'invertébrés sont recensées dans le parc du Grand Canyon.

Le puma, le lynx, le coyote et la chèvre des montagnes Rocheuses sont des mammifères qui vivent sur les deux rives, mais ils sont difficiles à observer. (Wikipédia)

Plusieurs espèces sont menacées ou en danger et le fleuve lui-même est parfois très réduit car les pompages pour l’irrigation des cultures ainsi que pour l’eau potable de grandes métropoles comme Las Vegas le vide doucement mais surement.

Nous n'aurons pas eu l'occasion de survoler cette merveille mais ce n'était pas l'envie qui nous manquait ! Très cher pour nos bourses et manque de créneaux horaires car notre temps est limité.

Le lendemain nous reprenons la route pour de nouvelles découvertes, impatients dans ce paysage désertique de voir les merveilles de la nature.

Coucher de soleil, wouah !