Menu du Site

Norvège – Les Fjords du Nord-Ouest

Bergen et les fjords du Nord-Ouest.

Stryn.

Visites à partir de Stryn.

Aujourd'hui le temps est complètement bouché. Il pleut un peu par intermittence mais surtout les nuages sont très bas et nos visites seront très affectées par cette vue bouchée.

Nous commençons par aller à Kjenndalstova pour voir le glacier. Nous ne l'apercevrons que lorsque les nuages daignent se déplacer. Nous continuons et passons dans l'autre vallée, même topo, trop de nuages. Un passage à Utvik où nous grimpons pour avoir une meilleure vue sur le fjord ... pas vraiment réussi.

Nous finissons notre périple journalier par Innvik où une petite ferme a été transformée en musée, Liatunet museum puis nous retournons à Stryn pour un apéro en fin d'après-midi suivi d'un resto bien sympathique. Nous avons conservé notre petite cabane pour la nuit.

C'est notre troisième voyage en Norvège. Vous pouvez visiter l'article sur les Îles Lofoten ainsi que celui sur la centrale de Vemork.

Le Lac Lovatnet.

Route pour Geiranger

Notre itinéraire en partant de Stryn pour Øye et finir à Geiranger.

Nous quittons Stryn pour un grand périple où nous prendrons un ferry pour une petite croisière sur le fjord.

Le temps nous parait un peu moins bouché que la veille ... enfin, on est en vacances donc on est optimiste ! 😉

Mais avant nous remontons jusqu'à Øye qui se trouve au fond d'un fjord du nord, nous prendrons le ferry en redescendant.

Øye

Donc nous prenons la route au départ de Stryn avec un ciel bien bas. La météo prévoit du mieux à partir de l'après-midi et sur plusieurs weather-sites !!! Nous partons tout d'abord pour Øye.

La route se déploie dans des vallées magnifiques avec des parois verticales extraordinaires qui montent jusqu'aux ...... nuages. Cascades, lacs, prairies vert-fluo, petites maisons, c'est magnifique mais ça manque une peu de soleil tout ça, peuchère 😉

Nous arrivons à Øye où un groupe d'enfants jouent autours du port accompagnés de leurs moniteurs. La pluie ne semble pas du tout les affecter .......... Donc tout va bien.

Nous passons devant le célèbre Hôtel Union Øye, magnifique bâtiment datant de 1891 et ayant accueilli des célébrités, rois, princes ... etc. Il est splendide.

Nous reprenons la route et les vaches n'ont pas bouger de place, toujours paissant l'herbe vert-fluo ou allongées au frais devant les névés, le paradis !

Bon c'est vrai que de l'eau tombe de partout, des cascades tous les cinq cents mètres, des rivières en furie, des lacs .... et la pluie. Même l'eau des fjords est douce (oui, j'ai goutté !) tellement la neige fond ce printemps pluvieux.

Mais la météo prévoit du mieux un peu plus tard ... gardons espoir !

Hellesylt.

Nous voici installé dans la file d'attente pour embarquer sur le ferry.

Un navire de croisière de la MSC est stationné dans le port et les passagers ont envahi la petite ville d'Hellesylt. Plus de 6300 passagers débarquent et envahissent le port et les alentours. Des activités et excursions leur sont proposées et c'est une flotte de bus qui circulent sur les routes. Puis à 17 heures, tout le monde remonte à bord pour un départ à 18 heures. La ville se vide et il ne reste plus que quelques touristes.

Notre ferry arrive et décharge passagers et véhicules. Nous embarquons, il y a beaucoup de monde car le ferry remonte une partie du fjord, le Geirangerfjord, et cela fait une petite croisière. L'éclaircie promise par la météo se fait attendre et je m'installe sur le pont supérieur sous une fine pluie. Notre ferry quitte le port et remonte le fjord en silence. Nous avons réservé notre passage sur le site de la compagnie. La traversée nous coûtera environ 130€.

Les falaises semblent nous écraser et de nombreuses cascades tombent des parois abruptes. C'est un joli trajet, le fjord est impressionnant par la hauteur des falaises qui entourent le bateau et l'étroitesse du fjord. Un peu de soleil aurait été bienvenu.

Nous arrivons à Geiranger et nous mettons à la recherche d'une cabane. Nous en trouverons une, un peu vieillotte, bien située sur le bord du fjord. Après notre installation, nous décidons d'aller à pied jusqu'à la ville.

Geiranger.

Après installation dans notre petite cabane et un petit en-cas au Kaviar, car le petit déjeuner est déjà loin, nous prenons un peu de repos. Un Huîtrier Pie nous casse les oreilles !

Puis nous partons nous balader dans la petite ville de Geiranger. Nous empruntons une série de passerelles qui suivent la rivière en cascade et nous montons sur les hauteurs. Encore une série de cascades impressionnante.

Sur les hauteurs, nous arrivons au niveau de la petite église et voyons le navire MSC sur le départ, plus aucun croisiériste en vue. Puis le navire disparaît et le calme revient sur cette petite ville ... jusqu'au prochain !

Nous redescendons sur le port pour faire quelques courses et prendre l'apéro. Excellente IPA locale ! Rentré dans notre cabane, je prépare un petit repas chaud. Pâtes au saumon.

En soirée, le soleil apparaît enfin donnant de belles couleurs au Geirangerfjord .

Vue de notre terrasse, le Geiranger en soirée.

Balade autour de Geiranger.

Geirangerfjord. Point de vue de Dalsnibba.
Trajet à Geiranger.

Aujourd'hui il fait relativement beau, enfin il ne pleut pas et du coup nous partons pour le point de vue de Dalsnibba. Situé à 1500 m d'altitude, il permet d'avoir une vue extraordinaire sur le Geirangerfjord. Nous en profitons pour boire un café installés sur des chaises longues face à cette vue splendide. La vue depuis Dalsnibba est vraiment extraordinaire avec des aménagements permettant d'être au-dessus du vide et vaut bien les 25€ du péage.

Nous continuons notre route dans un paysage complètement enneigé, lacs pris dans les glaces puis redescendons pour notre randonnée avec d'autres points de vue sur le fjord.

Nous partons directement du parking d'un des hôtels de Geiranger et suivons la falaise qui borde le fjord jusqu'à un point de vue. Puis nous rebroussons chemin et empruntant un autre sentier qui nous conduit à une superbe cascade où on peut passer derrière la chute d'eau.

Après cette jolie balade, nous passons dans le centre ville pour prendre un petit apéro bien mérité. La IPA locale est fort bonne.

Route pour Åndalsnes.

Le point de vue de Trollsigen.
Notre trajet de Geiranger à Andalnes.

Aujourd'hui, nous quittons Geiranger pour changer de fjord et aller un peu plus au nord. Nous nous arrêtons à un premier point de vue sur le Geiranger fjord bien aménagé avec ce design tout norvégien. Le Ørnevegen viewpoint. Nous retrouverons cet art de combiné la nature et l'architecture plusieurs fois cette journée.

Nous prendrons un ferry à Eidsdal pour traverser le fjord et arrivons à Gudbrandsjuvet où la rivière en furie s'engage dans une étroite gorge en formant des cascades tonitruantes.

Un café très futuriste y est installé, nous consommerons un café au lait et une pâtisserie en écoutant un jeune guitariste tout en admirant la rivière en furie sans avoir les oreilles cassées par le fracas de l'eau. Au dehors, un parcours permettant de surplomber les chutes d'eau est aménagé, c'est très réussi.

La météo est toujours aussi tristounette, peu de pluie mais le temps est bouché ce qui limite vraiment la vue.

Nous passons par une vallée complètement enneigée pour déboucher sur Trollstigen. C'est un site spectaculaire au fond de la vallée des Trolls avec deux immenses cascades et une mise en scène spectaculaire d'un joli parcours pour admirer la vue.

Mais il pleut et nous déciderons d'y retourner le lendemain. Nous finissons par arriver à Andalnes où nous trouverons une cabane dans le camping municipal.

Nous repartirons ensuite pour visiter le début d'une autre vallée avec d'imposantes falaises perdues dans les nuages et un pont de chemin de fer enjambant une étroite et profonde gorge.

Dans la soirée (23h) le temps se découvre et un timide soleil illumine les sommets.

Autour d'Åndalsnes.

Trollstigen, le mur des des Trolls.

Soleil, oui ! Soleil. Ce matin nous nous réveillons et il fait beau ! Le soleil illumine les pelouses du camping et nous décidons de retourner voir les merveilles qui étaient sous la pluie la veille.

Nous retournons donc à Trollstigen et Trollviggen.

Nous commençons par Trollstigen, l'échelle du Troll. Cette route est classée "route touristique nationale" et on passe au pied d'une cascade, la Stigfossen, de 180 m d'eau rugissante. Au sommet un centre visiteur très moderne accueille les visiteurs et leur permet de jouir d'un paysage d'exception grâce à des passerelles au-dessus du vide. Malgré l'apparente résistance des bâtiments en béton, le centre est fermé et parait endommagé, seul le magasin de souvenir est ouvert. Nous prenons le temps d'admirer ce paysage grandiose.

Nous redescendons et prenons la direction du Dombås pour voir le Trollveggen ou "Mur du Troll". Cette falaise est la paroi verticale la plus longue d'Europe du Nord avec son sommet déchiqueté. C'est très impressionnant, peut être plus la veille avec le sommet perdu dans les nuages mais avec du soleil, c'est tout de même plus beau, magnifique !

Trollveggen, le mur des trolls.

Route pour Ålesund

Notre trajet d'Åndalnes à Ålesund.

Finalement, nous avons bien fait de profiter de ces quelques rayons de soleil car le beau temps ne dure pas très longtemps et nous arrivons à Ålesung sous la pluie.

Notre route emprunte comme toujours beaucoup de tunnels plus ou moins long et je suis fasciné de voir à quel point les norvégiens en creusent autant.

Après avoir trouvé une cabane dans un camping, nous repartons pour visiter un peu la ville entre deux averses.

Nous ne monterons pas plus au Nord. A partir de demain, nous redescendrons doucement en direction de Bergen.

Ålesund a subi un grand incendie en 1904 et a été reconstruite dans le style Jugenstil (Art Nouveau) et constitue l'exemple le plus abouti de cette architecture scandinave. Dans les diverses villes norvégiennes que nous traverserons, on retrouve le côté austère, sobre que nous connaissons bien en Islande.

error: Ce contenu est protégè !
1 Shares
Partagez
WhatsApp
Pin1
Tweet
E-mail