Argentine, région de la Puna

Voyage en Argentine en février mars 2019.

Ayant visité le désert d’Atacama il y a quelques années, lors d’un voyage en Bolivie et au Chili, nous avions très envie de revoir ces paysages désertiques fascinants.

Salta :

Nous effectuons un vol de Marseille vers Barcelone, puis vers Buenos Aires et finalement vers Salta située au nord-ouest de ce pays.

Malheureusement les conditions atmosphériques feront que notre avion atterrira à Tucuman, à 400 km de Salta. Des orages empêchent l’avion d’atterrir. La compagnie, Aerolinas Argentinas, ne prendra en charge ni l’hébergement, ni le transfert sur Salta. Nous prendrons à  quatre une voiture conduite par un argentin de Tucuman jusqu’à Salta où nous arriverons à 3h45. Heureusement, l’hôtel était réservé !

Le lendemain, nous récupérons notre véhicule de location, un pick-up Chevrolet S10 et nous prenons la route pour de nouvelles aventures.

Notre voiture de location. Un Pick-up Chevrolet S10.
Notre voiture de location. Un Pick-up Chevrolet S10.

Cayafate :

Notre première étape nous conduira jusqu’à Cayafate en passant par la Quebrada de las Conchas avec la Gargenta del Diablo, le Mirador Tres Cruces.

Nous sommes dans le nord-ouest de l’Argentine mais encore assez bas en altitude et la saison des pluies se termine par quelques gros orages qui gonflent les rivières. Le paysage n’est pas désertique, la végétation est bien verte dans le lit des rivières même si les collines sont assez arides.

Les paysages sont déjà superbes, les roches très colorées tranchent avec la végétation.

A Cayafate, nous trouvons un hôtel très agréable, Hôtel Plaza avec un joli design.

 

 

Après notre installation, nous allons sur la place centrale pour déguster une petite bière et juste avant de partir à la recherche d’un resto, un orage éclate transformant la rue en véritable torrent.

Après quelques minutes, la pluie cesse, nous faisons le tour de la place et trouvons un resto bien agréable.

San Antonio de las Cobres :

Notre étape du jour doit nous amener jusqu’à San Antonio de las Cobres en passant par Cachi.

Mais à l’office du tourisme, on nous signale que la route est impraticable à cause de dégâts dus aux orages. Nous changeons notre itinéraire mais dans un des villages traversés, la route est complètement détruite et nous perdons beaucoup de temps à retrouver la route principale. Nous circulons donc de nuit et ne voyons pratiquement pas les paysages que nous traversons, mais nous voyons bien que nous prenons de plus en plus d’altitude.

Nous passons de 1 187 m d’altitude à Salta, à 3 775 m arrivés à San Antonio de las Cobres.

San Antonio de las Cobres, La Puna, Argentine.
San Antonio de las Cobres, La Puna, Argentine.

Nous finissons par arriver à San Antonio de las Cobres tard dans la soirée, 21h30, et nous trouvons un hôtel très simple pour la nuit.

Cette petite ville est au carrefour des nationales 40 et 51. C’est une ville minière à la population assez pauvre.

Tolar Grande :

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.