Les parcs nationaux du Nord-Ouest des Etats Unis.

Seattle, Space Needle construite pour l'exposition universelle de 1962.
Seattle, Space Needle construite pour l'exposition universelle de 1962.

C’est notre second voyage aux USA. Nous y passerons 3 semaines en juillet 2013.

 

Nous atterrissons à Tacoma, l’aéroport de la ville de  Seattle dans l’état de Washington.

 

Après quelques jours passés dans cette ville pour la visiter, nous prenons la route pour le Mount Rainier National Park.

 

A notre programme de voyage, quelques volcans de la Chaîne des Cascades avec le Mont Rainier, le Mont Saint Helens puis nous irons plus à l’Est pour visiter Glacier National Park, descendrons vers le sud pour visiter le Yellowstone National Park, Grand Teton National Park, et finirons par Antelop Island, Great Salt Lake State Park situé près de Salt Lake City d’où nous repartirons.

 

Nous avons entièrement organisé ce voyage sans passer par une agence de voyage. Voyager aux USA est facile, sécurité assurée et les américains sont vraiment aimables. (du moins ceux que nous avons rencontrés !!!).

Mount Rainier National Park :

Le Mont Rainier est un volcan de la chaîne des cascades qui s’étend sur les états de Californie, d'Oregon et de Washington pour les États-Unis et la province de Colombie-Britannique au Canada.

C’est la subduction de la plaque océanique Juan de Fuca sous la plaque continentale nord-américaine qui est responsable de la formation de cette chaîne montagneuse comportant une dizaine de volcans.

Mount Rainier National Park, une jolie cascade.
Mount Rainier National Park, une jolie cascade.

Le Mont Rainier est le point culminant de cette chaîne avec 4 392 m d’altitude, il comporte deux cratères et est toujours actif.

Plusieurs glaciers descendent du sommet et par endroit la neige fond sous l’effet de la chaleur due au volcanisme.

Le Parc, très beau,  comporte  des arbres millénaires, de très nombreux lacs, des cascades. Un plaisir pour les visiteurs avec nombres de sentiers de randonnées.

Nous visiterons le parc en voiture mais aussi lors de grandes randonnées dans les forêts et les vallées découvrant de magnifiques paysages.

 

 

Mount St. Helens National Volcanic Monument :

Nous continuons notre visite des volcans de la chaîne des Cascades par le mont Saint Hélens.

Ce volcan était semblable au Mont Rainier avant l’éruption de 1980 qui décapita son sommet  de plus de 300 m. Il présente à présent un grand cratère égueulé entouré des restes d’une forêt totalement détruite lors de l’éruption. Les arbres ont été coupés net sur des hectares et le glacier qui coiffait le volcan a fondu brutalement entraînant de grands lahars destructeurs.

L’éruption du mont St. Helens en 1980 a rejeté environ 10 millions de tonnes de CO 2 dans l’atmosphère en seulement 9 heures. La répercussion sur les températures est assez faible, elle est estimée à 0,1°C car le blast était latéral projetant peu de cendre dans la haute atmosphère.

Les routes et ponts ainsi que des habitations ont complètement été détruits lors de cette terrible éruption.

On compte 57 décès avec notamment des scientifiques qui surveillaient le volcan ainsi que des habitants, touristes et journalistes.

Le dôme de lave au centre du cratère égueulé du Mont St Helens.
Le dôme de lave au centre du cratère égueulé du Mont St Helens.

Tout au long de notre séjour nous aurons un superbe temps ce qui est assez rare dans cette région des USA.

Nous ferons de très belles randonnées dont celle sur le Mont Saint Helens pour approcher le cratère ainsi que le lac Spirit.

Nous pourrons observer la reprise de l’activité volcanique sous la forme d’un dôme de lave s’édifiant au centre du cratère.

Ce dôme croit par intermittence, la reprise d'activité volcanique après l'éruption de 1980 peut s’observer au travers de la croissance de ce dôme. Des phase de croissance entrecoupée de périodes calmes.

Ces randonnées nous ferons voir et comprendre les effets dévastateurs de cette terrible éruption.

Mont St Helens. Les souches d'arbre après l'éruption de 1980. Les arbres ont été coupés à la base.
Mont St Helens. Les souches d'arbre après l'éruption de 1980. Les arbres ont été coupés à la base.
Mont St Helens après l'éruption de 1980 qui a couché les arbres sur des kilomètres.
Mont St Helens après l'éruption de 1980 qui a couché les arbres sur des kilomètres.

Plusieurs reportages ont relayés cette éruption, mais voir de près ses effets dévastateurs est une expérience unique que j’avais hâte de découvrir.

Plus de 30 ans après cette tragédie, les effets sur le paysage sont encore très visibles.

Le lac Spirit est encore encombré de souches d’arbres arrachés et certains flancs montagneux sont recouverts de troncs d’arbres tous couchés dans la même direction.

Des zones entières ne présentent plus que des souches d’arbres coupés à moins d’un mètre de hauteur, les troncs ayant été emportés par le souffle de l’explosion.

Ces visites ont été vraiment très impressionnantes.

Le lac Spirit a été en partie comblé par les matériaux de l'éruption et on peu observer encore de nombreux troncs arrachés de la forêt l'entourant.

Sur la droite se situait une habitation complètement ensevelie par la cendre. C'était le chalet d'un des habitants de cette région qui a refusé obstinément de quitter les lieux, il avait été très médiatisé, les reporters l’interviewant régulièrement pour enregistrer son refus de partir. Finalement il y est resté ...

 

Glacier National Park :

Nous quittons l’état de Washington pour celui du Montana.

Sur la route, une halte pour visiter un site d’arbres fossilisés.

Une forêt de Ginkgo avec des troncs bien conservés constitue la Ginkgo Petrified Forest State Park. Mais il y a bien d’autres essences fossilisées et un petit magasin propose de jolies tranches polies où on peut observer la structure conservées des troncs.

Tronc d'arbre fossilisé.
Tronc d'arbre fossilisé.
Tranche polie d'un tronc de chêne fossilisé.
Tranche polie d'un tronc de chêne fossilisé.

Notre route nous conduit jusqu’à Glacier National Park pour quelques jours.

Le parc est situé au nord-ouest de l'État du Montana, juste à la frontière avec le Canada, dans une région montagneuse faisant partie des montagnes Rocheuses.

Le parc est bordé au nord par le parc national des Lacs-Waterton, situé en Alberta (Canada), mais aussi par la forêt provinciale de Flathead et le parc provincial Akamina-Kishinena en Colombie-Britannique. La partie orientale du parc est bordée par la réserve indienne des Pieds-Noirs tandis que les forêts nationales Lewis et Clark et de Flathead bordent les limites méridionales et occidentales du parc.

Les montagnes Rocheuses ou « Rocheuses » (en anglais : Rocky Mountains ou Rockies) s'étendent sur plus de 4 800 km depuis le Nouveau-Mexique au sud jusqu'au Nord de la Colombie-Britannique au nord où elles sont désignées sous le nom de Rocheuses canadiennes (en anglais : Canadian Rockies).

Leur altitude varie entre 1 500 m près des hautes plaines et 4 401 m au mont Elbert dans le Colorado. Leur largeur est comprise entre 120 et 650 km.

Elles prennent une forme oblongue, étendue en longitude sur plusieurs milliers de kilomètres

Glacier National Park. Une de nos nombreuses randonnées dans les parcs nationaux américain.
Glacier National Park. Une de nos nombreuses randonnées dans les parcs nationaux américain.

Les parcs nationaux aux US sont toujours très bien entretenus avec de bonnes routes, de nombreux sentiers de randonnées et des « Visiteurs Center » où des rangers vous fournirons tous les renseignements permettant de voir les curiosités et sites d’exception de ces parcs.

Il y a également de nombreux dépliants, cartes, documentations que les rangers vous donneront pour effectuer vos excursions ou randonnées en toute sécurité et sans se perdre.

J'ai été surpris lors de nos premiers voyages aux USA par la gentillesse et la serviabilité de ces rangers toujours prêts à vous rendre service, à vous renseigner avec le sourire.

Tout est fait pour préserver la nature et permettre aux visiteurs de circuler dans cette immensité et pouvoir s’y loger dans des hôtels ou campings.

Nous passerons quelques jours pour découvrir ce parc et faire de nombreuses randonnées dans cette nature préservée. Les paysages sont immenses et de toute beauté. Nous sommes en été mais à cette altitude nombres de lacs comportent de la glace et nous rencontrerons de la neige sur certains sentiers.

Cabanes dans les camping aux USA.
Cabanes dans les camping aux USA.
Une des cabanes sur notre parcours et notre voiture de location.
Une des cabanes sur notre parcours et notre voiture de location.

Nous n’irons pas dormir à hôtel mais dans des cabanes.

En effet, la plupart des campings aux USA comportent de petites habitations en bois, les cabanes, toutes construites de façon identique.

Elles comportent une petite pièce bien aménagée avec un grand lit et deux lits gigognes, tables, chauffage et en extérieur une terrasse bien protégée et le fameux barbecue dont raffolent les américains pour faire leurs grillades.

Yellowstone National Park :

Une des entrées du parc de Yellowstone.
Une des entrées du parc de Yellowstone.

Nous reprenons la route et descendons vers le sud pour le Yellowstone National Park, au cœur des montagnes rocheuses, dans l’état du Wyoming.

Yellowstone résulte de l’éruption d’un super volcan il y a 600 000 ans.

Après une éruption cataclysmique, la chambre magmatique s’effondra puis fut remplie de lave. C’est cette immense caldeira qui constitue l’essentiel de ce parc. On y observe nombre de geysers, solfatares, mares de boue, panaches de vapeur.

Un spectacle grandiose au milieu d’une nature préservée, nous y passerons plusieurs jours pour essayer de tout visiter.

Le grand prismatique est un lac d’eau chaude qui présente de somptueuses couleurs allant du bleu profond au rouge, jaune et blanc.

Une petite colline nous fournira un excellent point de vue pour embrasser cette vue irréelle.

C’est ce que j’ai vu de plus beau dans ce parc, difficile de redescendre et quitter cette splendide vue.

Le grand Prismatique à Yellowstone.
Le grand Prismatique à Yellowstone.

Nous poursuivons nos visites par un geyser mythique, le Old Faithfull, qui jaillit toutes les heures et demi  avec un jet de 55 m de hauteur déversant quelques 55 m3 d’eau à 100°C.

Ce geyser fait partie de toute une série d’autres dans la vallée. Nous en visiterons bon nombre et attendrons qu'ils jaillissent pour certains.

 

Un autre geyser, le "Grand Geyser", qui présente un beau jet bien haut.

Ayant voyagé en Islande, tous ces phénomènes issus du volcanisme nous sont familiers mais nous apprécierons leur ampleur  à Yellowstone, il y en a partout, des vallées entières d’où sortent une multitude de fumerolles, panaches de vapeur, mares de boue.

le Old Faithfull Hôtel construit en 1930 à l’architecture étonnante.
le Old Faithfull Hôtel construit en 1930 à l’architecture étonnante.

Yellowstone National Park est le premier parc national des USA et on y trouve le Old Faithfull Hôtel construit en 1930 à l’architecture étonnante.

Immense, nous y irons plusieurs fois pour nous désaltérer.

C’est la pause obligée de tous touristes de passages, et il y en a des touristes dans cet immense hôtel !

bison-1

Yellowstone est connu pour ses phénomènes volcaniques, mais nous trouverons une faune abondante avec notamment des bisons qui créent des bouchons quand ils décident de cheminer sur les routes du parc.

Les automobilistes restent prudents et ne se risquent pas à doubler ces bêtes imposantes et parfois capricieuses.

Mais bien d’autres animaux croiseront notre route.

Routes encombrées à Yellowstone, des bisons traversent ...
Routes encombrées à Yellowstone, des bisons traversent ...

Une caractéristique des parcs nationaux américains est le « laisser faire la nature ».

Lors d’incendie, l’intervention humaine pour le combattre est exceptionnelle sauf si il prend vraiment de l’ampleur.

De même les arbres morts ne sont pas évacués mais laissés sur place pour régénérer les terres et permettre la repousse des graines, et constituent un habitat pour nombres d’insectes.

Cela nous surprendra de voir des forêts entières d’arbres morts dus à un incendie datant de quelques dizaines d’années. Cela se comprend aussi par l’immensité de ces parcs et des moyens hors du commun qu’il faut mettre en place pour combattre un tel incendie.

En 1988 une série d’incendies ravage le parc de Yellowstone pendant plusieurs mois. Combinés à une importante sécheresse et des vents violents, ils brûlent 36% du parc qui est alors fermé au public. Tout l’écosystème est alors perturbé. Devant l’ampleur de la tragédie, 9 000 pompiers interviennent.

 

Grand Teton National Park :

Nous poursuivrons notre route vers le sud en passant par Grand Teton National Park. Encore un parc national superbe. Nous y ferons de grandes randonnées au travers des rivières, lacs, landes.

Là encore, les paysages montrent les forces brutes de la nature au travers de grandes failles tectoniques et les manifestations volcaniques comme les dykes qui strient les massifs montagneux.

Petite fringale à Grand Teton National Park.
Petite fringale à Grand Teton National Park.

Quelques jours de visites dans ce magnifique parc. Nous ferons de belles randonnées en tenues plus légères car nous sommes plus au sud et les températures sont plus clémentes.

Généralement nous faisons un bon petit déjeuné puis un en-cas à la mi-journée pour mieux dîner ensuite. dans les cabanes il y a parfois un réchaud pour une cuisine rapide.

 

 

 

 

 

 

 

Antelop Island. Great Salt Lake State Park :

Puis nous descendons encore vers le sud en passant par Antelop Island et son grand lac d’eau salée.

La chaleur est suffocante, changement brutal avec les régions plus au nord et bien plus fraîches. Ici nous sommes dans la vallée de Salt Lake City dominée par les monts Wasatch.

Je ne mettrais pas de photo de Salt Lake City car en dehors des temples mormons, il n'y a rien à voir ! Ville déserte, pas un chat dans les rues, chaleur suffocante, aucun intérêt !

Regrets de ne pas avoir pu revenir faire quelques photos pour le coucher du soleil car nous n’avions plus le temps. Malgré la chaleur suffocante, je beaucoup apprécié ces paysages.

Nous sommes à la fin de notre périple dans les parcs nationaux du nord-ouest américain. Voyage assez facile que nous avons organisé seuls sans l’aide d’une agence.

Les USA sont faciles à visiter en tout autonomie, tout est fait pour faciliter notre séjour. Les locations de voitures ne sont pas onéreuses, de même que la restauration, le carburant.

Sur le site de nos photos de voyages de cette région, deux parties sont consacrées à la faune et la flore. Ces parcs nationaux du nord-ouest des USA sont un paradis pour les naturalistes ainsi que les géologues. Nombres de panneaux, parcours pédagogiques donnent des explications sur les reliefs, sur la faune et la flore et dans les Visiteurs Center, les rangers sont toujours disponibles pour des explications sur les randonnées à faire.

 

Paris au USA.
Paris au USA.

Nous visiterons aussi plusieurs villes, dont Seattle, Helena, Jackson Hole, Paris (et oui, aux USA !), Cœur d’Alene ainsi que des villages reculés où nous assisterons à un spectacle de rodéos effectués par d’authentiques cow-boys.

Ludo me fait la surprise de m'amener voir ce spectacle de rodéo et lasso. Nous sommes vraiment dans l’Amérique profonde avec de vrais cow-boys que nous ne comprendrons pas tellement leur accent est marqué.

Capture de vaux au lasso.
Capture de vaux au lasso.
Spectacle de rodéo dans un petit village près de Yellowstone.
Spectacle de rodéo dans un petit village près de Yellowstone.

Fin de notre périple aux USA, superbe voyage, des milliers de photos à trier, de beaux souvenirs plein la tête.

CatégoriesUSA

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.