Le Mont Denali.

Le Mont Denali, anciennement dénommée Mont Mc Kinley.

Le Mont Denaly, 6 190 m d'altitude.

Cette montagne, la plus haute d’Amérique du nord, était dénommée Mont Mc Kinley.

Situé en Alaska, elle culmine à 6 190 m d’altitude. Elle est juste au-dessous du cercle polaire situé dans le parc national de Denali.

Il aura fallu attendre la fin août 2015 pour que le nom de Denali soit affecté officiellement à cette montagne, nom reconnu depuis 1975 par l’Alaska Board of Geographic Names et par l'État d'Alaska.

Denali signifie « celui qui est haut » en koyukon, une langue athapascane.

Le Denali fait partie de la chaîne d’Alaska, c’est un des sommets les plus isolés du monde après l’Everest et l’Aconcagua.

Le sommet est aussi connu sous le nom de Bolchaïa Gora, signifiant « grande montagne » en russe, puisque l'Alaska a appartenu à l'Empire russe jusqu'en 1867.

La base du Denali est grossièrement un plateau à 700 mètres d'altitude, soit une élévation verticale de 5 500 mètres.

Il possède deux pics significatifs : le sommet Sud est le plus élevé, (6 190 mètres d'altitude) alors que le sommet Nord a une altitude de 5 934 mètres.

Le Mont Denaly, 6 190 m d'altitude.
Le Mont Denaly, 6 190 m d'altitude.

Les autres pics mineurs sont le South Buttress (4 842 m), l'East Buttress high point (4 490 m), l'East Buttress most topographically prominent point (4 465 m) et le Browne Tower (4 429 m).

Cinq larges glaciers, dont certains atteignent 70 à 80 kilomètres de long, descendent les pentes de la montagne.

Le glacier Peters se trouve sur le versant nord-ouest alors que le glacier Muldrow se situe au nord-est. Immédiatement à l'est du glacier Muldrow et aboutissant sur le versant oriental du massif, se trouve le glacier Traleika. Le glacier Ruth se situe au sud-est de la montagne et le glacier Kahiltna au sud-ouest.

La chaîne d'Alaska est formée par la subduction de la plaque pacifique sous la plaque nord-américaine, entraînant la déformation de cette dernière (à un rythme de 5 cm par an).

Le Denali est constitué de granite et de schiste, résultat du métamorphisme dans le massif, et, à une dizaine de kilomètres en profondeur, d'un pluton âgé de 56 millions d'années. Il continue à pousser la montagne vers le haut, à un rythme de un millimètre par an.

Le Mont Denaly, 6 190 m d'altitude.

Environ 600 séismes d'une magnitude supérieure à 1 sur l'échelle de Richter se produisent chaque année, 70 % d'entre eux sont compris entre 1,5 et 2,5.

La magnitude des tremblements de terre ne dépasse que très rarement 4,5. Toutefois, le 21 mai 1991, une secousse de 6,1 s'est produite à 112 kilomètres de profondeur, juste sous le Denali.

Le 23 octobre et le 3 novembre 2002, deux secousses de 6,3 et 7,9 se produisent à 50 kilomètres de profondeur, à l'est du parc, ce qui fait de la seconde la plus puissante de l'État d'Alaska de mémoire d'homme.

Une des failles majeures qui résulte de ces mouvements tectoniques est la faille du Denali.

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.
More information on Akismet and GDPR.