La Réunion

Randonnée au Trou de Fer.

Ce matin nous partons de la côte Est pour la Plaine des Palmistes et la foret de Bébour-Bélouve, départ de notre randonnée. J'apprécie particulièrement ces paysages plein de fougères arborescentes, nous sommes bien dans une région tropicale même si les températures nous en font douter certains moments.

Foret de Bébour-Bélouve.

Nous montons jusqu'au gîte de Bélouve puis empruntons un sentier qui mène au belvédère du Trou de Fer. Marche sur une route forestière puis sentier aménagé de passerelles car le terrain est très boueux. La balade n'est pas du tout sportive, tranquilles, nous arrivons au belvédère du Trou de Fer.

La vue est complètement bouchée par des remontées de nuages, nous en profitons donc pour manger notre sandwich.

Et finalement nous avons bien fait d'attendre car les bancs de brume s'étiolent et la vue ce dégage sur un impressionnant paysage. Devant nous un gouffre de plusieurs centaines de mètres se prolongeant par une étroite vallée et le tout avec une cascade qui tombe d'une hauteur vertigineuse.

Nous repartons du belvédère par le même chemin, pas trop boueux, puis allons dans la Plaine des Palmistes. Mais lorsque nous arrivons l'exposition artisanale est fermée et nous reprenons la route pour notre gite dans une ferme auberge bien située pour notre randonnée du lendemain sur le Piton de la Fournaise.

Randonnée sur le Piton de la Fournaise.

Ce matin nous partons de bonne heure pour une randonnée sur le Piton de la Fournaise. Nous avons un peu moins d'une heure de route pour arriver au parking du Pas de Bellecombe et débuter notre ascension. Des bancs de nuages passent mais pour le moment le soleil brille encore.

Nous descendons dans l'enclos Fouqué puis commençons à grimper les pentes du volcan. Le cratère Formica Léo tranche par la coloration rouge du basalte, nous continuons notre progression.

Dans l'enclos Fouqué, le cratère Formica Léo.

Une des photos ci-dessus montre des cheveux de Pélée. Ce sont des fils de lave étirés par le vent qui les disperse tout autour du cratère et se rassemblent dans les anfractuosités des roches. Ceci est possible quand la lave est très fluide.

Au début de notre randonnée, quelques bancs de brouillard cachent le soleil et génère un bel arc-en-ciel au niveau du cratère Formica Léo.

Puis en prenant de l'altitude, nous laissons les nuages derrière nous. Le sentier n'est pas difficile, parfois un peu de dénivelé mais ce n'est pas du tout sportif.

Puis au fur et à mesure de notre progression, le ciel se couvre et une pluie fine se met à tomber.

Nous arrivons complètement trempés au sommet et de la crête du cratère nous ne voyons rien du tout. Nous débouchons une bière pour fêter notre ascension et mangeons notre sandwich.

Finalement, doucement les nuages disparaissent et le cratère apparait dans toute sa splendeur. La crête opposée ainsi que le fond sont bien visibles, ça valait le coup de déguster notre pitance en attendant que le ciel se dégage. Encore une randonnée finalement réussie car nous sommes secs lorsque nous redescendons.

Nous repartons par le même sentier mais sous le soleil. Le sentier est très bien balisé et même si le brouillard revient, nous ne devrions pas nous égarer.

Nous arrivons au pied du rempart de l'enclos Fouqué qu'il nous faut remonter. C'est certainement la seule difficulté de ce parcours.

Nous passerons par la plaine des sables pour rentrer à notre chambre d'hôte.

Un joli arc-en-ciel couronne le sommet du Piton de la Fournaise quand nous remontons le rempart de l'enclos Fouqué.

Un arc-en-ciel qui s'imprime sur le piton de la Fournaise.

Départ pour le cirque de Cilaos.

Ce matin nous retournons au Pas de Bellecombe pour revoir le Piton de la Fournaise sous un beau soleil. Puis nous nous arrêtons à la Plaine des Sables pour faire voler mon drone puis direction le cirque de Cilaos. Cette petite vidéo à la plaine de Sables montre le Piton de la fournaise, la plaine des Sables, le Piton des Neiges. N'ayant pas beaucoup d'expérience avec mon drone, je suis bien conscient que je ne peux que m'améliorer !

Dans l'enclos Fouqué, le Piton de la Fournaise et le Cratère Formica Léo.
Le piton des Neiges dans toute sa splendeur.

Le piton des Neiges sans un nuage !

C'est le sommet qui domine la Réunion avec 3 070 m. Il est au centre des trois cirques de l'île, Salazie, Mafate et Cilaos.

Il est éteint depuis 12 000 ans et est à l'origine de l'île avec celui de la Fournaise encore en activité.

Nous verrons le Piton des Neiges du cirque de Cilaos situé sur la partie gauche de la photo, en effet le village de Cilaos étant au pied du piton.

La Plaine des Sables.

La plaine des Sables avec ses couleurs rappelant la surface de la planète Mars. La NASA a effectué des essais de Rovers, envoyés sur la planète rouge, pour les mettre au point.

Le temps étant au beau fixe, nous prenons le temps de faire un peu de drone. Mais n'ayant pas souvent l'occasion d'en faire chez nous, je tâtonne encore trop pour trouver les bons réglages et je ne suis jamais vraiment rassuré dès qu'il quitte mon champ de vision.

Voici une petite vidéo qui montre le paysage qui nous entoure. Piton de la Fournaise, Plaine des sables, Piton des Neiges (activer les sous-titres).

Nous finissons par prendre la route pour le cirque de Cilaos.

Plus de 400 virages et quelques tunnels bien étroits pour nous rendrons au village de Cilaos, la route n'est pas vraiment de tout repos.

Nous avons réservé dans un hôtel de charme, La Villa Kazuera. Très bel hôtel bien situé dans le village, bien décoré, je recommande vivement ce bel endroit.

Avant d'aller nous restaurer, un petit apéro sur la terrasse face au Piton des Neiges.