Groenland

Groenland

Superbe voyage effectué en juillet 2011 au Groenland, terre mythique que nous voulions découvrir.

Nous arrivons à Ilulissat en étant passé par l’Islande. Durant le vol, notre appareil se rapproche des côtes du Groenland et nous voyons la banquise apparaître petit à petit. Puis viennent les cotes avec le relief des fiords qui disparaissent sous l’énorme masse du glacier central. Nous survolons un paysage uniformément blanc et plat avec quelques lacs de fonte bleu profond.

A Ililussat, nous sommes accueillis par l’agence et, une fois les valses pausées, nous partons à la découverte de la baie remplies d’icebergs hauts comme des collines qui dérivent lentement vers la mer. Spectacle inoubliable, nous sommes restés longtemps à le contempler installés au soleil dans un calme absolu.

Balade dans la petite ville, puis les jours suivants nous irons faire un tour en bateau pour traverser la baie et voir un village bien conservé.

Nous poursuivons notre voyage en reprenant l’avion puis l’hélicoptère pour la petite île d’Uummannaq.

C’est une île dont le sommet forme une sorte de cœur, les maisons dispersées comme posées sur la roche.

Là encore nous sommes chanceux et aurons un temps superbe. Quelques balades sur ce rocher et une sortie en mer avec un pêcheur local pour observer les baleines. Nous irons aussi voir la maison du Père Noël qui a été construite pour les besoins d’un film et explorerons une bonne partie de cette petite île.

Retour vers Ililussat, l’hélico nous dépose à Qarsat où nous attendrons quelques heures avant de reprendre l’avion. Du coup nous en profitons pour visiter cette toute petite ville en bord de mer, prendre un verre dans un des bars et voir la population locale.

A Ililussat, nous nous précipitons vers le fjord pour le spectacle des icebergs se déversant dans la mer, on ne s’en lasse pas !

Vol de retour vers Reykjavik où nous resterons une soirée en attendant notre vol pour rentrer.

C’était vraiment un superbe voyage, plein de découvertes tant au niveau des paysages que de la mer avec les icebergs et baleines, mais aussi avoir pu discuter avec le propriétaire de l’agence locale sur les conditions de vie sur ces terres extrêmes et de leurs habitants perturbés par le réchauffement climatique et l’arrivée de l’indépendance avec le Danemark.