Bolivie

Bolivie.

Superbe voyage en Bolivie avec une incursion au Chili.

Réalisé en juillet 2008 Nous sommes arrivés à La Paz et y sommes restés quelques jours pour nous acclimater à l’altitude. La Paz se trouve à 3 650 m d’altitude, mais la ville s’étant entre 4 500 m (arrivée à l’aéroport) et 3 500 m d’altitude (les quartiers riches !).

Notre objectif est d’aller explorer le Sud Lipez. Nous prenons la route jusqu’à Potosi que nous atteignons en trois jours. Puis commence l’exploration des zones désertiques de l’Atacama.

Avant de partir dans le Sud Lipez, nous allons voir le lac Titicaca, Copacabana, l’Isla Del Sol. Puis redescendons vers le sud sans repasser par La Paz. Direction Oruro.

Le Sud Lipez est loin, avant de l’atteindre, nous passons par Oruro, Potosi. Visite des mines d’argent de Potosi puis direction Uyuni.

Le chauffeur nous laisse en compagnie de notre guide David pour un bout de chemin sur la surface de sel du salar d’Uyuni et nous accueille avec du champagne.

Nous nous arrêtons à Jirira pour quelques jours et on en profite pour monter vers le sommet du volcan Tunupa. Nous nous arrêterons quand l’altimètre indique 4 900 m, histoire d’être au-dessus du mont Blanc ( !!!   😉  )

Visite de l’Isla Del Pescado, îlot isolé au milieu du Salar, couvert de cactus.

La suite du voyage, au travers du désert de l’Atacama, de Jirira à san Juan puis la suite de Laguna dont la Laguna Colorada et nous passons la frontière entre Bolivie et chili au niveau de la Laguna Verde avec, en fond, le Licancabur.

Rencontre avec la faune des plateaux andins, les flamants roses, les vigognes, viscachas.

Balade à cheval dans la vallée de la mort, puis coucher de soleil dans la vallée de la lune.

Nous redescendons vers San Pedro de Atacama situé au Chili. Nous remontons vers le nord pour découvrir d’autres paysages du sud Lipez avec des solfatares, les geysers Del Tatio, le désert de dali. Des paysages somptueux dans le froid du haut plateau andin.

Visite de la ville fantôme Humberstone  puis Enquelga et le salar de Surire.

Souvenir d’une nuit en refuge où la température était descendue à -7°C durant la nuit.

De Surire nous retournons à La Paz pour une journée de visite avant de repartir.

 

Je garde un merveilleux souvenir de ce voyage, nos guides David et Fernando nous ont chouchoutés tout le long du voyage et nous ont fait découvrir ce merveilleux pays, difficile car en altitude et très froid. Au mois de juillet, nous sommes en plein hivers austral, et nous avons eu froid ! mais ravis de voir autant de splendeurs.


Retrouver l’ensemble de notre voyage

Birmanie (Myanmar)

Birmanie.

Birmanie (actuellement appelée Nyanmar) Voyage en effectué en mars 2016.

Visite de Mandalay, des temples de Bagan, de Yangon (Rangoon).

Un trek de trois jours pour rejoindre le lac Inle et y passer quelques jours.

Nous avons parcouru la campagne birmane en traversant de nombreux villages. Nous avons été accueillis dans un temple pour passer la nuit. Une véritable immersion dans le quotidien des birmans.

Les fêtes et cérémonies dans les villages et les temples nous ont permis de constater la ferveur de ce peuple essentiellement bouddhiste.

Plusieurs guides qui nous ont accompagnés durant notre séjour, permettant d'avoir différents avis.

C'est un pays qui s'est ouvert depuis peu au tourisme, les femmes, mais aussi les hommes, gardent leurs traditions, notamment les costumes typiques ainsi que le maquillage à la pâte de riz sur le visage.

La quiétude d'un peuple bouddhiste.

Nous avons pu constaté le bonheur de ce peuple qui retrouve peu à peu sa liberté.

De jeunes gens (surtout nos guides) nous ont parlé des projets de ce pays, qui grâce à Daw Aung San Suu Kyi, retouvent la joie de se projeter dans l'avenir.

Certes il reste beaucoup à faire, mais l’optimisme est présent.

Les temples.

Nous avons apprécié la richesse de ces milliers de temples que vie entière ne permettrait pas de tous les découvrir.

Organisation.

Ce voyage a été effectué en passant par l'agence Asie On-line.com

Alaska

USA Alaska.

Voyage en Alaska en juillet 2015.

D’Anchorage nous partons vers le nord jusqu’à Fairbanks, redescendons sur Tok, passons par Valdez, retournons sur Anchorage puis Seward pour finir par Homer.

Pour commencer, nous allons dans le Denali National Park and Preserve et effectuons un survol autour du Mont Mc Kinley.

Nous allons vers le nord jusqu’à Fairbanks, “The last frontier” dernière ville avant la toundra qui s’étend jusqu’au nord.

Puis la route en redescendant jusqu’à Valdez et enfin Homer.


Retrouver l’ensemble de notre voyage

Seuls dans le désert namibien

Lors de notre voyage en Namibie, nous n’étions pas vraiment incommodés par les touristes … des dizaines de kilomètres sans rencontrer personnes ou presque.
Nos rares rencontres étaient l’occasion d’échanges sur les splendeurs à voir, les pistes à éviter ou, au contraire, à prendre pour découvrir un site, un lieu et curiosité.

Nous voici à Messum crater en Namibie, une très ancienne caldeira volcanique avec pas âme qui vive à des kilomètres.

Arrivés au bout de la destination, notre GPS nous indique que la destination recherchée se trouve à droite ???

Nous sommes au pied d’un affleurement rocheux et décidons de grimper au sommet pour avoir une vue d’ensemble.

Vue extraordinaire mais c’est en revenant chez nous que nous consulterons Google Maps qui montre bien ce cratère circulaire avec cet effleurent central.

A l’entrée de la Mariemfluss Valley, nous trouvons le “bidon rouge”, sorte de panneau de signalisation pour continuer notre route.

Notre amie Mathilde nous l’avait indiqué. nous étions alors un peu perplexes sur la signification d’un bidon rouge en plein désert. Mais au moins on est sur qu’il peut résister aux animaux de passages comme aux intempéries.

Toujours seuls, toujours dans le désert namibien, nous continuons notre périple dans la joie et bonne humeur (personne pour nous embêter !!!)

J’ai fabriqué pour Ludo un petit manchon le protégeant du soleil lorsqu’il conduit. Brûlure au premier degré, il ne fallait plus exposer ce bras mais continuer de conduire notre 4X4.

Nous passons à coté du massif du Brandberg, le sommet (Königstein) le plus élevé de Namibie avec  2 573 m d’altitude.

Lors de mon premier voyage en groupe dans cette région, en passant devant, le guide me disait que ce massif faisait 30 km de diamètre et je ne comprenais pas vraiment pourquoi il me parlait de diamètre.
Voici l’explication sur la photo suivante.

Sur cette vue Google Maps, on distingue bien, d’une part le massif du Brandberg et plus à l’Est le Messum Crater.

Le Brandberg est une chambre magmatique fossile mise à nue par l’érosion. C’est un immense massif granitique.

Le Messum Crater est une caldeira, elle aussi fossile qui s’est formée après une éruption volcanique cataclysmique. Elle s’est peu à peu remplie par l’érosion de l’ensemble du massif.


Retrouver l’ensemble de notre voyage

Vortex en Namibie

En progressant dans la Mariemfluss valley, soudain un vortex se forme devant notre véhicule. Nous nous arrêtons pour observer son déplacement et éventuellement nous mettre à l’écart.

 

Il tourbillonne vite mais se déplace lentement et finit par nous évite par la droite, tout cela dans le silence du désert. On a entendu juste un peu de vent.

Situation critique, mais nous nous sommes vite aperçu qu’il n’y avait pas de danger. C’était un tout petit tourbillon, certes impressionnant, mais sans danger.

Par la suite, nous verrons souvent ce type de phénomène au loin du à l’air surchauffé en surface et en absence quasi totale de vent.

J’ai pu faire cette petite vidéo qui a eu beaucoup de succès sur le net.